By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://www.les-voies-libres.com/

1 minute de lecture (288 mots)

La Solitude, Le Silence...

La Solitude, Le Silence...

La solitude et le silence ont de bons côtés.

Nous n'aimons pas trop cette solitude et ce silence en nous. Nous nous occupons pour ne pas faire face car nous avons peur de ce qui se cache en nous.

Cela nous apprend à faire face à nous-même.

Cela fait ressurgir ce que nous ressentons : nos peurs, nos angoisses et le vide, car c'est par le vide que l'on peut voir en nous et que l'on peut créer.

Nos côtés sombres et bien sûr notre côté lumineux. Nous sommes tous pareils, nous ne montrons que ce que nous voulons montrer.

Nous mettons des masques à ce que nous ne voulons pas dévoiler aux autres, mais à nous-même en premier.

Pourquoi se mentir à soi-même ?

Car nous voulons montrer que nous sommes confiant, fort, gentil, généreux et j'en passe.

Nous ne pouvons pas toute notre vie nous mentir à nous-même car la vie nous met face à nous-même et ensuite ce sont les épreuves, les coups durs, jusqu'à ce que nous nous remettions en question.

Le travail sur soi n'est pas simple mais il est essentiel pour notre évolution, sinon nous répétons inlassablement les mêmes souffrances, les mêmes erreurs qui nous laissent dans la souffrance.

Donc cette solitude et ce silence, nous devons remercier car c'est avec cela que nous pouvons prendre conscience de ce que nous devons travailler et arrêter le schéma du Triangle de Karpman : victime-sauveur-bourreau. On est tous passé par là.

Pour sortir de là, nous devons prendre nos responsabilités, guérir nos blessures de l'âme : trahison, humiliation, abandon, rejet et injustice.

En passant sur ce chemin, nous retrouvons notre être Intérieur qui ne demande qu'à être intègre avec nous-même.

En devenant nous-même, nous réalisons notre soi intérieur.

La Foi
De l'impermanence communautaire

Articles en Relation

 

Commentaires 1

Invité - Coëffier le mercredi 29 juillet 2020 21:02

Un simple partage ...

LE SILENCE

Écoute s'approcher le Silence, ami;
Entends-Le, porté par le Souffle des Ethers;
Il s'approche et t'apporte la Salutation,
La PAIX de L'ORIGINE.

N'essaie pas de Le retenir, surtout pas.
Peux-tu garder le vent dans le creux de tes mains ?
N'essaie pas de le fixer dans ta mémoire,
ce serait bien prétentieux et tellement illusoire.
Tu n'y retiendrais que le souvenir de vains efforts,
mais jamais rien du Silence.
Il vient toujours à l'improviste, jamais selon tes suppliques.
Peut-être cependant, est-Il sensible à cet appel qui,
hors de ta volonté, monte de tes profondeurs intérieures,
et est assez puissant pour se répercuter dans les Ethers.
N'essaie pas de Le retenir s’il te fait la Grâce de sa Mélodie,
mais vis en toute conscience ce fugace instant, plus précieux
que tous les discours et tous les sermons, si sages soient-ils.
Vis le comme une bénédiction, et ouvre dans ton cœur la Porte secrète
qui conduit à ton Trésor.
Car le Silence y reconnaîtra sûrement sa Demeure,
et Il y reviendra sans nul doute, ami.
Ainsi, si tout est bien, l'Espace intérieur se déploiera en toi,
et tu découvriras alors que le Silence n'est point venu du dehors,
mais que sa Mélodie s'élève de ces Lointains intérieurs,
jusqu'ici insoupçonnés.
Tu seras sans doute surpris par cette apparente énigme, qu'un tel Appel
à la fois si intense et si puissant, ne soit déjà qu'un léger souvenir
l'instant d'après, laissant cependant son empreinte indélébile dans ton cœur.
Énigme sur laquelle les mots s'entrechoquent,
impuissants qu'ils sont à pouvoir décrire l'indescriptible.
Car le flot des pensées du quotidien ne manquera pas de revenir,
tel le ressac de la mer, avec son cortège de vagues.
Mais, souviens-toi ami!
L'Essence du Ciel est descendue en toi, et plus rien ne sera comme auparavant.
Alors... de méditations en Silence, et de Silence en méditations,
bien que l'un et l'autre appartiennent à des degrés divers, au même « état »
tu pourras percevoir – derrière l'apparence des siècles -
dans l’Unité retrouvée,
l'éternel mouvement des Éthers qui façonnent la Vie.
Garde cette vision comme une exhortation silencieuse
à poursuivre ton Chemin.


Patje Seko
Les Amouriers,
Mars 2001

Un simple partage ... LE SILENCE Écoute s'approcher le Silence, ami; Entends-Le, porté par le Souffle des Ethers; Il s'approche et t'apporte la Salutation, La PAIX de L'ORIGINE. N'essaie pas de Le retenir, surtout pas. Peux-tu garder le vent dans le creux de tes mains ? N'essaie pas de le fixer dans ta mémoire, ce serait bien prétentieux et tellement illusoire. Tu n'y retiendrais que le souvenir de vains efforts, mais jamais rien du Silence. Il vient toujours à l'improviste, jamais selon tes suppliques. Peut-être cependant, est-Il sensible à cet appel qui, hors de ta volonté, monte de tes profondeurs intérieures, et est assez puissant pour se répercuter dans les Ethers. N'essaie pas de Le retenir s’il te fait la Grâce de sa Mélodie, mais vis en toute conscience ce fugace instant, plus précieux que tous les discours et tous les sermons, si sages soient-ils. Vis le comme une bénédiction, et ouvre dans ton cœur la Porte secrète qui conduit à ton Trésor. Car le Silence y reconnaîtra sûrement sa Demeure, et Il y reviendra sans nul doute, ami. Ainsi, si tout est bien, l'Espace intérieur se déploiera en toi, et tu découvriras alors que le Silence n'est point venu du dehors, mais que sa Mélodie s'élève de ces Lointains intérieurs, jusqu'ici insoupçonnés. Tu seras sans doute surpris par cette apparente énigme, qu'un tel Appel à la fois si intense et si puissant, ne soit déjà qu'un léger souvenir l'instant d'après, laissant cependant son empreinte indélébile dans ton cœur. Énigme sur laquelle les mots s'entrechoquent, impuissants qu'ils sont à pouvoir décrire l'indescriptible. Car le flot des pensées du quotidien ne manquera pas de revenir, tel le ressac de la mer, avec son cortège de vagues. Mais, souviens-toi ami! L'Essence du Ciel est descendue en toi, et plus rien ne sera comme auparavant. Alors... de méditations en Silence, et de Silence en méditations, bien que l'un et l'autre appartiennent à des degrés divers, au même « état » tu pourras percevoir – derrière l'apparence des siècles - dans l’Unité retrouvée, l'éternel mouvement des Éthers qui façonnent la Vie. Garde cette vision comme une exhortation silencieuse à poursuivre ton Chemin. Patje Seko Les Amouriers, Mars 2001
déjà membre vous connecter
Invité
vendredi 7 août 2020

Image Captcha

Inscrivez-vous pour être toujours informés de nos publications

Connexion

13 mai 2020
Éveil et Spiritualités
Expression Libre
Chaque être humain crée sa sphère d'univers et vit à l'intérieur ce qu'il se crée. Le "il" c'est à la fois lui et l'Univers dans ce qui s'est déjà déroulé qu'il régurgite à notre conscience re-matéria...
13 janvier 2020
Art et Culture
OZMA est de retour le 20 février avec l’album Hyperlapse, emmené par le batteur et compositeur Stéphane Scharlé, après une tournée mondiale, qui lui a inspiré cette fresque sonore magnétique en dix es...

Commentaires Articles

Invité - Coëffier La Solitude, Le Silence...
29 juillet 2020
Un simple partage ... LE SILENCEÉcoute s'approcher le Silence, ami; Entends-Le, ...
Invité - COËFFIER Les champs morphiques
29 juillet 2020
- La Matrice des Mondes -La Matrice des Mondes est ce magma d'informations, de c...
Invité - COËFFIER Les champs morphiques
29 juillet 2020
Au-delà des Champs Morphiques... ou l'Intuition libérée de la forme.Volonté et c...
Invité - COËFFIER Les champs morphiques
29 juillet 2020
Au-delà des Champs Morphiques... ou l'Intuition libérée de la forme.Volonté et c...

Please publish modules in offcanvas position.