By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://www.les-voies-libres.com/

2 minutes de lecture (338 mots)

Comment influencer la sexualité de la mouche

Comment influencer la sexualité de la mouche

Un insecte hétérosexuel peut devenir temporairement bisexuel si l'on modifie la concentration d'une substance cérébrale appelée glutamate. Et ce, même s'il est adulte ! C'est ce que viennent de démontrer des chercheurs CNRS du laboratoire « Développement et communication chimique chez les insectes » à Dijon, chez l'animal star des laboratoires de génétique : la mouche du vinaigre, baptisée savamment Drosophila melanogaster, ou drosophile. Initiés par un ex-étudiant de Dijon en stage postdoctoral à Chicago, Yael Grosjean, et menés en collaboration avec le laboratoire des sciences biologiques de l'université de Chicago, ces travaux ont été publiés en janvier dans la prestigieuse revue scientifique Nature Neuroscience.

« Nous avons observé qu'un mâle drosophile devient bisexuel si l'on diminue le taux de glutamate baignant ses neurones, précise Jean-François Ferveur, chercheur CNRS du laboratoire dijonnais. Alors, l'insecte est attiré par les stimuli sensoriels – ou phéromones – des autres mâles qui normalement le repoussent. Conséquence, il augmente fortement son temps de parade envers les autres mâles – de cinq fois –, sans perdre pour autant son attirance pour les femelles. »

Une mouche drosophile mâle, ici en copulation, peut devenir temporairement bisexuelle si on modifie le taux de glutamate dans le cerveau.

Pour arriver à cette observation, les chercheurs ont étudié des mouches génétiquement modifiées au niveau d'un gène, qui rend l'insecte bisexuel quand il est muté : le gène Genderblind, signifiant littéralement « qui ne distingue pas le sexe du partenaire ». Chez les mouches bisexuelles, la mutation de Genderblind entraîne une diminution de la concentration du glutamate autour des jonctions entre neurones, les synapses. D'où la conclusion des chercheurs que c'était cette chute du taux de glutamate qui rendait les mouches mâles bisexuelles.« Notre résultat est très important, car il montre que le fait d'être attiré par l'un ou l'autre sexe n'est pas définitivement ancré chez cet insecte, et que l'on peut modifier ce comportement sans toucher à l'organisation des neurones, mais seulement en changeant l'environnement moléculaire de ces derniers », conclut Jean-François Ferveur.

Image © C. Everaerts/UMR-CNRS5548 Dijon

SOLIDAYS 2013
Centre Afrique, l'espoir après le chaos !
 

Commentaires

Donnez votre avis
déjà membre vous connecter
Invité
dimanche 31 mai 2020

Image Captcha

Inscrivez-vous pour être toujours informés de nos publications

Connexion

30 décembre 2018
Éveil et Spiritualités
Sciences
Que nous les regardions ou non, les formes ont une influence sur nous, même si nous n'éprouvons aucune sensation particulière. Tout est vibrations ; un simple dessin sans relief, un volume inerte...
24 mars 2019
Esotérisme - Numérologie
Bien des gens m'accuseront de témérité et de présomption, lorsqu'ils verront que j'ose entreprendre d'instruire ici de tres-sçavans Hommes dans l'Art Chymique, en leur enseignant des choses qu'ils ont...

Commentaires Articles

Invité - durand Quelques codes De Grigori Petrovitch Grabovoï
26 mai 2020
bjr ,allez sur le site science of eden de nombreux webinaires vont vous expliqu...
Sève Quelques codes De Grigori Petrovitch Grabovoï
21 mai 2020
regardez avec gérer votre stress et guérison santé et surtout allez consulter un...
Invité - Anne Quelques codes De Grigori Petrovitch Grabovoï
20 mai 2020
Bonjour, avez-vous s'il vous plait une suite pour la tachycardie ? amicalement, ...
Invité - julian Entretiens avec une Reptilienne, traduction enrichie
3 mai 2020
bonjour, Et bien je viens de tout lire et c'est absolument incroyable, après je ...
AngeAdmin Quelques codes De Grigori Petrovitch Grabovoï
3 mai 2020
Bonjour Catherine, Il semblerait que 242734277 soit la suite la plus intéressant...

Please publish modules in offcanvas position.