• A la mémoire des perceptions et des expériences ..

2 minutes de lecture (443 mots)

Avant le téléphone

te

En 1667, Robert Hooke, physicien anglais, écrit : "en employant un fil tendu, j'ai pu transmettre instantanément le son à une grande distance et avec une vitesse sinon aussi rapide que celle de la lumière, du moins incomparablement plus grande que celle du son dans l'air". Ce principe est à l'origine des téléphones à ficelle que tout le monde connaît. Ils sont constitués par deux tubes de carton dont un côté est fermé par une membrane au centre de laquelle est fixée une ficelle qui les relient.

le téléphone à ficelle : appareil

le téléphone à ficelle : utilisation

En 1782 un moine, Dom Gauthey, présente à l'académie des sciences un mémoire traitant "d'un moyen de communiquer entre deux endroits très éloignés." Il a l'idée d'exploiter la propriété acoustique des tubes qui transmettent les sons de l'une à l'autre de leurs extrémités.
Dom Gauthey est à l'origine des tubes acoustiques qui vont se répandre rapidement dans les châteaux et demeures bourgeoises. L'appareil est constitué de deux embouts en bois raccordés par un tube dont la longueur peut atteindre plusieurs dizaines de mètres. L'appel du correspondant s'effectue en soufflant dans l'embouchure d'un embout avec un petit sifflet. La conversation s'établit ensuite en portant l'embout alternativement de l'oreille à la bouche.

Conduit Acoustique : schèma d'installation

Conduit Acoustique : embouchure et sifflet

19ème siècle : le nom et le principe du téléphone

Le nom "téléphonie" apparaît en France en 1850 dans le dictionnaire universel des sciencesde Bouillet : "art de correspondre à de grandes distances à l'aide du son. M. Sudre a proposé une méthode de téléphonie qui a été appliquée avec succès à la guerre et à la marine. Il emploie à cet effet trois notes de musique données par le clairon, le tambour ou le canon et les combine en leur attribuant une valeur analogue".

Et c'est un français, Charles Bourseul, employé des Télégraphes, qui publie en 1854 et pour la première fois au monde, une note sur la possibilité de transmettre électriquement la parole : "imaginez que l'on parle près d'une plaque mobile, assez flexible pour ne perdre aucune des vibrations produites par la voix, que cette plaque établisse et interrompre les communications avec une pile : vous pourrez avoir à distance une autre plaque qui exécutera en même temps les mêmes vibrations".
Tout le monde à l'époque en rit énormément et c'est pourtant sur ce principe qu'un américain réussira à faire fonctionner un téléphone 22 ans plus tard ! Pour ses travaux visionnaires, Charles Bourseul sera quand même élevé au grade de Chevalier de la Légion d'Honneur et terminera sa carrière comme Directeur des Télégraphes du Lot.

Charles Bourseul

 

source :http://fredouille.pagesperso-orange.fr/index1.htm

 

Les Inventeurs du Téléphone
Petite histoire du thé

Articles en Relation

 

Commentaires

Donnez votre avis
déjà membre vous connecter
Invité
mercredi 19 septembre 2018

Image Captcha